samedi 10 mars 2012

"Extrêmement fort et incroyablement près" de Jonathan Safran Foer

"Oskar, 9 ans, est surdoué, ultrasensible, fou d'astrophysique, fan des Beatles et collectionneur de cactées miniatures. Son père est mort dans les attentats du World Trade Center en lui laissant une clé. Persuadé qu'elle expliquera cette disparition injuste, le jeune garçon recherche la serrure qui lui correspond. Sa quête désespérée l'entraîne aux quatre coins de la ville où règne le climat délétère de l'après 11-Septembre."


"Le soir où j'ai décidé que retrouver cette serrure était ma raison d'être suprême -la raison qui régnait sur toutes les autres  raisons -, j'ai eu vraiment besoin de l'entendre".(p 97)

Et après être difficilement rentrée dans l'intrigue,Oskar trouve une clé dans un vase bleu,par accident,  et trouve une raison de vivre: retrouver la serrure. Son enquête commence par ce nom  Black écrit sur l'enveloppe où se trouvait la clé.
Il va chercher les Black de Manhattan et leur demander s'ls connaissaient Thomas Schell, son papa ou s'ils connaissaient cette clé.
Oskar,ce garçon débrouillard mais très sensible avec des habitudes(s'habille en blanc) et des peurs (le téléphone), va partir en quête.
En parallèle, se greffe l'histoire épistolaire de ses grands-parents.Sa grands-mère, qui habite à côté de chez lui, a aussi un mystérieux locataire. Oskar trouve des lettres qui parle de son père,de son grand-père.
Enfin, dans la forme du roman, le lecteur est gâté de tas de surprises : photos et typographie, en font son originalité et son intérêt.

Bref, un roman que j'ai eu raison de lire parce qu'il fait du bien, un peu à la façon de "Ensemble , c'est tout" de Anna Gavalda. En effet, les relations humaines ont une grande place dans l'intrigue dans ce N.Y encore écorché par le 11 septembre 2001. Oskar, nous ballade dans sa vie et ses émotions avec tant de facilité que j'en ai eu des étincelles de joie et de paix dans le coeur.
Les digressions à propos de ses grands-parents rajoute du piment à l'histoire.
Le style d'écriture est cependant parfois décousu mais j'ai lâché prise et je me suis laissée embarquer avec Oskar et ses extrêmement , incroyablement et ses semelles de plomb !
La fin est même à la hauteur de mes espérances!!!
Je compléterai ma lecture par le visionnage du film (sortie 29/02 en salles).

Merci mille fois à Elora pour l'organisation de cette Lecture commune.
Une lecture faite avec:
Ellcrys
(nanapomme)

8 commentaires:

  1. Une belle chronique ! Je reprendrai sûrement ma lecture un jour...
    Je te souhaite une belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le souhaite,elle vaut le détour!!! Merci.

      Supprimer
  2. J'ai vu le film et il m'a donné très envie de découvrir le livre. En revanche, je ne sais pas si le film est à la hauteur de ce que tu as pu éprouver à la lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui m'intéresse:voir le film et lire le livre pour me rendre compte.Bonne lecture!

      Supprimer
  3. Franchement déçue par cette lecture dont on m'avait dit tant de bien ! Ca m'apprendra à lire les romans que tout le monde conseille chaleureusement !

    Bises

    RépondreSupprimer
  4. C'est toujours mieux de se faire son propre avis...
    C'est un roman particulier mais qui vaut le détour.Merci pour ton p'tit passage.:)

    RépondreSupprimer
  5. Alors, qu'as tu pensé du film ? :)
    Moi je ne l'ai pas vu et je crois que la lecture me suffit, mais je suis tout de même curieuse ! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Je le verrai maintenant en DVD.
    je suis bien curieuse aussi!.Merci Emisa :)

    RépondreSupprimer