vendredi 11 mars 2022

"La France hors la France, L'identité avant la nation" Thierry Dutour . Editions Vendémiaire

"Au Moyen Âge, les Français vivaient pour beaucoup loin de France. Du XIIe au XVe siècle, dispersés «depuis l’Arabie jusqu’à l’Irlande», c’est principalement hors du territoire de notre pays, à Dublin, Londres, dans les États latins d’Orient issus des croisades ou dans le Péloponnèse qu’ils prirent conscience d’une identité commune. Durant ces siècles, le plus ancien manuscrit de la Chanson de Roland, qui évoque la « douce France », fut rédigé en Angleterre. On entendait chanter en français dans les rues de Jérusalem. On bâtissait, à Chypre, de sublimes cathédrales gothiques, sœurs de celles de Paris et d’Amiens. Et c’est dans les régions francophones du Saint Empire romain germanique que l’usage du français se répandit précocement dans les écrits pratiques.
Être Français n’avait alors rien à voir avec l’occupation d’un territoire ou la soumission à un pouvoir politique. La France était là où l’on avait le sentiment de faire partie d’une communauté de langue, dont découlait une culture, une vision partagée de l’homme et de la vie en société.
Dans cet essai iconoclaste, Thierry Dutour invite à se défaire des préjugés qui nous présentent le passé à travers le prisme déformant des idées d’aujourd’hui. Avec un postulat renversant : avant le lien à une terre, avant l’État, il y avait les Français, sans souci de frontières." (Quatrième de couverture) 

 Passionnée par l'Histoire, le Patrimoine,  les mots, les livres, j'ai pensé que cet essai pourrait m'apporter certaines connaissances, sur ce thème fort évocateur et très actuel.C'est la période XIIème au XVème siècle que sera mis en lumière par Thierry Dutour dans son ouvrage. 

Thierry Dutour, signale l'éditeur, est maitre de conférences HDR à Sorbonne Université et a déjà écrit plusieurs ouvrages sur la période médiévale. 

Sachez que cet essai est écrit avec un langage très pointu, du vocabulaire spécifique mais avec les nombreux exemples dont l'auteur s'appuie, les pages se tournent assez aisément. 

Des mots sont souvent employés comme : Naturalité, Langue Vernaculaire, Anachronisme...

La définition des mots spécifiques éclaire la lecture qui devient plus compréhensible. Le but étant de finir cet essai plus riche de ces connaissances démontrées par Mr Dutour. 

Une plongée dans les territoires, les langues parlée et écrites, la culture, les échanges entre les gens/le peuple,  parmi ce qui constitue les lois , les allégeances au seigneur, au roi , l'émergence du Christianisme  et son engouement avec le Croisades. Le Moyen Age est décortiqué de façon précise même par rapport à ce qui a déjà été écrit à la période contemporaine. C'est fascinant de suivre son raisonnement appuyé sur les textes d'époque.  

L'auteur maitrise tellement bien son sujet , les références en fin d'ouvrages sont énormes. 

Je ne souhaite en aucun cas résumer ses propos. Je vous encourage à découvrir ses démonstrations si vous n'avez pas peur d'une certaine qualité de langage qui est loin d'être "vulgaire" (Une pointe d'humour avec des termes utilisés sans l'ouvrage!) . 

Je ne peux pas finir cet article sans vous présenter ce personnage , qui a attiré mon attention, sur la couverture: "Tancrède, prince de Galilée et de Tibériade" Merry-Joseph Blondel, vers 1840, Château de Versailles et Trianon. (cité page 2 de l'essai présenté). Tancrède de Hauteville, mort à Antioche le 12 Décembre 1112. (Wikipédia) . 

Je remercie l'opération Masse critique pour leur confiance ainsi que les Éditions Vendémiaire .

D'autres avis sur Babelio




mardi 22 février 2022

"Les Mirages de la Terre Sainte" Anaïs Guiraud . Explora Editions

 

"Oui, fils, va. Reviens-nous couvert de gloire ou ne reviens pas."

Amaury a seize ans quand le roi Louis IX lance l’appel pour la septième croisade. Il doit rejoindre l’ost et son souverain à Aigues-Mortes. Après un premier périple du Limousin au Languedoc dont il ne sortira pas indemne, il embarque le 25 août 1248 avec le reste de l’armée. De Chypre à Âcre, de Castel Pèlerin à Damiette, Amaury va vite découvrir que la Terre sainte est loin de la terre promise par les livres sacrés. Et ce n’est pas sa rencontre avec un mystérieux templier qui va le détromper…Entre intrigues politiques et amoureuses, entre honneur et trahisons, entre amitiés et allégeances, Amaury devra choisir son camp et pourrait bien perdre les illusions de sa jeunesse. "(Quatrième de couverture ) 

"Découvrez la jeunesse d'Amaury de Villiers et accompagnez son voyage initiatique sur les rivages de Méditerranée." 

Telles sont les promesses qui m'ont été faites avant ma lecture... 

Verdict: COUP DE COEUR! 

Je l'ai dégusté.... C'est à dire , pour une fois, j'ai pris mon temps pour le lire. 

Le texte demande de l'attention , il est exigeant pour le plus grand plaisir du lecteur qui se passionne pour l'Histoire. Le vocabulaire est approprié , les dialogues sont adaptés (heureusement qu'ils n'étaient pas tous en Latin...(je plaisante) ) . 

J'ai fait la connaissance d'un Amaury , touchant , rêveur, tranquille, qui est envoyé par son père se former comme chevalier et partir en Terre Sainte car Louis IX a lancé un appel à la croisade...la septième. Arnaud, son frère est l'ainé ayant le devoir de succéder à leur père, Amaury , sans réelle fonction, est donc "dévoué" au roi . 

C'est parti pour la Septième Croisade. 

Je me suis documentée : j'ai lu des essais, vu des documentaires. j'ai voulu vraiment savoir par quoi était passé Amaury. Ce fut  une expérience de lecture passionnante, car j'adore 'l'Histoire. 

Bien sûr, je ne souhaite pas raconter les aventures d'Amaury pour vous laisser le bonheur de découvrir par vous même. 

Par contre , je peux vous dire que les personnages sont incroyables. Grâce à eux, le roman se rempli d'émotions. Le lecteur est content de les rencontrer, triste de les voir partir...ou pas...

Anaïs Guiraud sait manier les mots aussi bien qu'une épée pour nous faire vivre une aventure impressionnante. Je salue , aussi, le travail de recherche qu'il a fallu faire . Par contre, il m'a manqué une carte . J'en ai trouvé dans d'autres ouvrages. C'était important pour que je me repère.

Une machine à remonter le temps, de Chypre, Acre, Castel Pèlerin, Damiette ...En bateau, à cheval , à pied... Vous y serez: vous aurez le mal de mer, sentirez les odeurs, la chaleur, vivrez les combats... Je suis impressionnée d'avoir vécu cette aventure avec Amaury , touchant, vibrant, sincère. Mon coeur a vibré tout au long de ma lecture... et même le livre fini, ils sont encore dans mon coeur. 

Je salue aussi la réalisation de la couverture qui m'a attiré de suite. Elle est magnifique et si parlante. Merci!!!

"Absolution , les aventures d'Amaury de Villiers", écrit avant ce roman de jeunesse,  Amaury de Villiers est en Pays Cathare. 

Une expérience à vivre , n'hésitez pas à découvrir  la plume d'Anaïs Guiraud. Amaury en vaut la peine...

Merci Babelio pour votre confiance et Explora Editions pour votre attention. 

D'autres avis sur Babelio


 

 

mercredi 15 décembre 2021

"Urbex . Tome1: La Villa Pandora" Clarke /Dugomier. Editions Le Lombard

 

"Amis à l'école le jour , Alex et Julie se retrouvent en secret le soir pour pratiquer l'exploration urbaine. Villas désertées, cliniques oubliées et usines désaffectées sont leurs terrains de jeux favoris. Mais une nuit, l'exploration bascule dans la terreur. Dans un manoir abandonné, ils se retrouvent nez à nez avec les spectres de deux petites filles. 

Alex et Julie en sont convaincus: ils ont le pouvoir de voir les morts. Et s'il pouvaient aussi guérir les blessures du passé? " Quatrième de couverture. 

 URBEX (ou Exploration Urbaine) est le mot qui m'a attiré. 

J'aime voir les photos sur les réseaux, de ces manoirs, maisons, usines oubliées , au passé fleurissant et pourtant tombés dans l'oubli parfois dans l'état où les personnes se sont comme volatilisées : le couvert est mis ou le lit à peine défait. C'est fascinant quand on aime l'histoire des maisons. L'imagination est en éveil et c'est intriguant. 

Cet album est recommandé à partir de 12 ans . 

Enfin ,en voyant Vincent Dugomier au sénario, j'ai eu des étoiles dans les yeux car je lis chaque opus " Les Enfants de la Résistance"(Le Lombard) qui compte 7 tomes. Un délice à chaque album. Clarke , dont le coup de crayon est excellent, est connu pour "Mélusine"(Dupuis) . 

Je souligne que Mikl a fait un travail fabuleux avec la colorisation de cet album . Son travail donne de l'intensité où il faut , c'est fascinant et j'ai beaucoup apprécié. 

Car de l'intensité , il y en a !! 

J'imagine qu'il n'arrive pas toutes sortes de phénomènes étranges aux urbexeurs, en général.. 

Ici Alex et Julie vont être confrontés à des spectres de soeurs assez agressives page 5 et j'avoue que j'ai salué leur sang-froid. Ces deux personnages sont de suite attachants: on va les suivre dans leur vie d'ados, de lycéens et bien sûr dans leur passion , même avec d'autres passionnés. Il y a pas mal d'endroits abandonnés près de chez eux, j'ai noté!!!! 

Ils sont vifs, réfléchis, courageux, aventurier. 

Vous ouvrez cet album....vous êtes happés avec une hâte : lire le tome 2! 


Je remercie de tout cœur l'opération Masse Critique de Babelio et les Editions Lombard pour leur confiance. 


D'autres avis sur BABELIO

 

mercredi 10 novembre 2021

"L'Oeil du Chaos" Jean-Marc Dhainaut . Editions Taurnada

 

"Tandis qu'une canicule sans précédent frappe l'Europe, Théo, un jeune lycéen de 17 ans, est terrifié quand il réalise que les photos qu'il vient de faire dévoilent l'horreur et le chaos 21 jours à l'avance… Mais personne ne le croit. Et lorsque, partout dans le monde, le courant disparaît, les avions s'écrasent et que toutes les cloches des chapelles et des églises se mettent à sonner inexplicablement, il est déjà trop tard. Théo est alors loin d'imaginer l'incroyable mission de survie et d'espoir que le destin lui réserve." (Quatrième de couverture) 

 

 La lecture de ce roman s'imposait car je n'ai jamais été déçue par les Editions Taurnada et surtout j'aime beaucoup l'écriture de Jean-Marc Dhainaut : Ayant lu avec beaucoup d'enthousiasme les enquêtes d'Alan Lambin emplies de suspens, de "hantises" , d'Histoire et d'émotions ( La maison bleu horizon (2017),Les prières de sang (2018), Les Galeries hurlantes(2019).Il me reste à lire  Les Couloirs démoniaques (2020) ), je ne souhaitais pas passer à côté de ce one-shot. 

Nous sommes vraiment dans un roman "futuriste". Je l'ai lu d'une traite, le style étant toujours aussi agréable, je me suis laissée porter par les mots. 

Je ne vais pas vers ce genre d'histoire naturellement mais ici j'ai été embarquée de suite. 

 Théo traficote un appareil photo, genre "Kaléidoscope". Il va se rendre compte que ces photos identifient une scène future de quelques jours .Théo a 17 ans, un petit Frère de 10 ans , Bastien , des parents aimants, sa vie de lycéen en classe de première tout à fait normale. 

Cependant, une canicule persiste et commence à peser sur la vie et ses ressources. 

Tout va aller assez vite et Théo sera notre fil rouge. 

J'ai eu le souffle coupé plus d'une fois. Pleins d'émotions m'ont parcouru. 

Je pensais aussi à un livre que j'avais lu dans le même genre :  Dans la forêt (Jean Hegland) qui m'a beaucoup marqué.  On y retrouve des thèmes similaires , bien sûr , comme le réchauffement climatique, le chaos, la pénurie de ressources indispensables à la vie, la survie, la violence...Mais j'ai avancé courageusement avec un Théo vraiment fort qui m'a surprise plus d'une fois. Un autre personnage va aussi avoir de l'importance dans ce Chaos , vous verrez... Beaucoup d'émotions, d'énergie, de courage, de volonté émane de cette histoire. Le fond est plus qu'actuel mais il reste une aventure assez palpitante.

Pourquoi toutes les cloches se sont mises à sonner en même temps ?! En fermant le livre et laissant ces personnages à leur vie, j'ai l'impression que l'auteur souhaite que son lecteur se pose encore des questions...

Finalement, est-ce vraiment nécessaire d'avoir des réponses à tout?! Je me pose la question...

Bref, si vous aimez ce genre d'aventures et bien lancez-vous. 

Je remercie de tout cœur Masse Critique de Babelio pour leur confiance ainsi que les Editions Taurnada pour laquelle j'ai beaucoup d'affection depuis des années.

D'autres avis sur BABELIO


jeudi 2 septembre 2021

Swap Colore ton swap

 COLORE TON SWAP 

organisé par Ellalecrivain que je remercie de tout cœur. 

Le principe: 

"Votre wish-list élaborée spécialement pour ce swap devra comporter des livres dont la couverture est de la couleur choisie ou comporte un mot dans le titre en rapport avec la couleur choisie.
Les marque-pages, gourmandises et goodies devront également être de cette couleur.
Je rajoute cette année l'option duo. Vous pourrez élaborer votre swap en vous basant sur deux couleurs, pas plus. "


Magiciennedoz , ma binôme a choisi  Le gris souris et moi  Le bleu. 

 

Voici son colis. 

 


De belles lectures à venir, en me régalant. 

Je suis vraiment gâtée. Je remercie Magiciennedoz et Ellalecrivain . 

A très bientôt, bonnes lectures. 



 

lundi 31 mai 2021

"Après L'orage" Victor Lepointe. Editions Pierre de Taillac

 

"Septembre 1914.

Henri de Maury est précipité au coeur de la bataille de la Marne. Ce jeune officier connaît à Vitry-le-François son baptême du feu. Si la France est sauvée par ce "miracle", Henri de Maury , lui, n'en sortira pas indemne. 

Après l'orage, comment se remettre et survivre, lorsque l'on a été confronté à l'horreur ? Un récit poignant sur le patriotisme, l'aveuglement et les traumatismes nés de la Grande Guerre. " (Quatrième de couverture) 

Avant d'être un pan de l'histoire raconté par Victor Lepointe, "Après l'orage est un "beau livre": je salue l'équipe qui en l'a conçu . Une couverture cartonnée et un papier agréable donne de l'épaisseur aux dessins. C'est un formidable travail . Merci beaucoup. 

C'est un album qui doit se lire , se lire et se relire... Il est si riche... 

Il raconte la Bataille de la Marne, qui débuta vers le 6 septembre 1914. 

Plus précisément, ici, à Vitry-Le-François et la prise du Mont Moret. 

Un cahier en fin d'album pourra vous aider à approfondir le sujet , à vous aider si vous êtes noyé dans les informations de guerre (stratégies militaires) .C'est une documentation de qualité qui est indispensable .

Une légende, une sorcière, "un matin de septembre, après l'orage, au bout du pays, sur les côtes catalanes, près de Perpignan..."

Dans un dégradé de gris , la mer, les mouettes, les rochers...

Puis Victor Lepointe cite Stephan Zweig extrait de "le monde d'hier: souvenirs d'un européen".

"La guerre de 1914(...) ne savait rien des réalités, elle servait encore une illusion , le rêve d'un monde juste et pacifique. Et seule l'illusion rend heureux, et non le savoir. C'est pourquoi les victimes d'alors poussaient dans leur ivresse des cris de joie en marchant à l'abattoir, guirlandes de fleurs et feuilles de chêne au casque, dans les rues sonores et étincelantes comme par un jour de fête."

Les premières vignettes de ce début Août 1914 ressemblent aux cartes postales de l'époque. 

Les hommes partent sur le quai de la gare:  Henry de Maury, fait parti de ces  hommes.  La musique de  la Marseillaise" ou "La Strasbourgeoise" semblent être des échos...

Vous tournez la page et le lecteur est dans le vif de l'action , le 5 septembre 1914... Vraiment le vif, la réalité...

Cet album est magnifique , c'est le premier mot qui me vient. 

Les vignettes sont splendides, réalistes, colorées parfaitement telle une oeuvre d'art. Les dialogues sont bien répartis . Un bel équilibre teinte cette histoire poignante qui n'épargne pas la violence des combats, la cruauté des hommes dans ce mouvement de guerre.

 Un état d'esprit , un "travail" différent de ce qu'ils ont vu pendant leur service militaire:   la boucherie! Les cadavres, l'odeur, les bruits , les blessures,  la peur, les décisions à prendre face à l'ennemi, les stratégie militaires, les ordres à exécuter, dormir à même la terre, ne pas dormir, manger différemment, ... Les soldats rythment leur vie, dorénavant, comme ça.

Cette atmosphère est bien transmise , ici, s'en est fascinant :elle percute la sensibilité du lecteur avec talent. 

Charles Péguy saupoudre un peu de son âme sur cet album, lui qui est mort en pleine bataille. 

Le  fragment de vie Henri de Maury et de ses "frères d'armes" qui ne laissera personne  indifférent:

Ni eux ...Ni nous.

Je remercie de tout coeur Babelio et l'opération Masse Critique pour leur confiance et les Editions Pierre de Taillac . Merci sincèrement. 

D'autres avis sur le site Babelio








samedi 22 mai 2021

"Herr Doktor" Un destin sans retour . Editions Plein Vent.

 

"1940. Martin est médecin à Strasbourg. Sa femme, Élisabeth, est juive. Lors de l'invasion allemande, il l'envoie à Paris avec leur fille. Mais alors que les persécutions antisémites rendent la vie difficile dans la capitale occupée, Martin est engagé de force sur le front de l'Est. Ce destin familial dans la tourmente conduira Martin jusqu'à Berlin, en passant par le Berghof, sur les ruines d'un totalitarisme finissant. Entre son éthique et la réalité de la guerre, la ligne se révèlera étroite afin de rester humain dans l'inhumanité."


Cet album se révèle être un intégral comprenant : 

Le tome 1 édité en 2015 aux Editions Artège (couverture plus bas) 

           La Peste et le choléra

Et la suite , tant attendue, dans cet album : Septicémie . 



J'ai donc retrouvé avec plaisir Martin , médecin spécialiste des maladies infantiles sur Strasbourg, Elisabeth , sa femme et Solange, sa fille. Une famille attachante vivant dans un département sensible en cette époque de guerre 39/45.
J'ai vibré à chaque page, les tournant le coeur battant ,de peur qu'il leur arrive quelque chose, bien sûr... Cette période de l'histoire ne peut être saluée que par des personnes au courage , au sang froid, à la persévérance, à la volonté sans égal...
Jusqu'à la dernière vignette, le lecteur est tenu en haleine...
Franchement, un vrai coup de coeur pour cette histoire marquante. Martin est un médecin incroyablement fort!
Le graphisme colle parfaitement à cette période, à cette guerre , ce qui donne un réalisme fabuleux.
Merci J.F Vivier pour le scénario qui a pris du temps: mais quel résultat! , Denöel pour les dessins et Anna (tome 1) ainsi que Joël Costes (tome 2) pour les couleurs.

A partir de 12 ans. 


D'autres avis sur BABELIO