samedi 15 juin 2013

"Les Apparences" de Gillian Flynn

"Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari, Nick, forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan, leur vie aisée, leur travail dans la presse, pour s'installer dans la petite ville du Missouri où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, celui-ci découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. 
L'enquête qui s'ensuit prend vite une orientation inattendue : sous les yeux de la police, chaque petit secret entre époux et autres trahisons sans importance de la vie conjugale prennent une importance inimaginable et Nick devient bientôt un suspect idéal. Alors qu'il essaie désespérément de son côté de retrouver sa femme, celui-ci découvre qu'elle aussi lui dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d'autres bien plus inquiétantes. 
Il serait criminel d'en dévoiler davantage tant l'intrigue que nous offre Gillian Flynn recèle de surprises et de retournements. Après Sur ma peau et Les Lieux sombres, la plus littéraire des auteurs de polars, qui dissèque ici d'une main de maître la vie conjugale et ses vicissitudes, nous offre en effet une véritable symphonie paranoïaque, dans un style viscéral dont l'intensité suscite une angoisse quasi inédite dans le monde du thriller."


C'est grâce à l'annonce d'une lecture commune que je me suis lancée dans ce roman...
Je ne le regrette absolument pas.
Au même moment , ce roman recevait le prix du roman policier 2013 du magazine ELLE!
Des avis de blogueuses m'ont prévenu de m'accrocher les 250 premières pages,l'intrigue se mettant en place très tranquillement, la suite valait le coup que le lecteur ne s'impatiente pas...
J'ai suivi ce conseil très sage...et je confirme, la suite a pris un autre tournant plus machiavélique,qui font que "les Apparences " est devenu un roman que je n'ai pas lâché jusqu'à la fin.
J'ai vibré car il y a sans cesse des retours de situation : les personnages sont sans cesse façonnés, comme un potier qui fait un vase, et refaçonnés, mais de manière très psychologique qui tient aux tripes!!!
Je n'en dirai pas plus car je ne veux pas gâcher le plaisir de cette lecture!
Un conseil: Ne lâchez rien et vous ne serrez pas déçus...

Il faut aussi que je souligne le talent de l'auteure en ce qui concerne son style d'écriture qui est délicieux!
De la littérature policière qui rend l'intrigue majestueuse.Une raison qui fait que le lecteur se délecte des mots et des tournures de phrases même si l'intrigue n'avance pas vite et qu'il y a peu d'actions...
Ce livre est comme un moteur de vieille voiture qui a besoin de chauffer pour être performant.... jusqu'à la dernière ligne!!!!!!
Alors bien sûr, ce n'est pas le meilleur thriller qui m'ait fait vibrer mais c'est une intrigue qui mérite le détour!
Concernant Amy et Nick, ils ne sont pas sympathiques mais ce n'est pas ce qu'on leur demande!Ils ont assez de leur couple à sauver...

Merci à toi Stephanie pour cette lecture commune.
Une lecture faite avec :
Vermicélia
C'era una volta
Lisalor  
Ingrid59 
dorothzz
Clédesol
Stéphanie - Plaisir de Lire


13 commentaires:

  1. J'ai adoré détester les personnages de ce roman ! L'un et l'autre sont détestables, chacun à leur façon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voilà c'est ça!!! Le plaisir de ne pas s'attacher à eux! c'est exactement ça!!!! merci Ingrid.

      Supprimer
  2. Ta comparaison avec une vieille voiture est excellente. c'est exactement ça.
    une auteure que je vais suivre de près maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi! j'ai "les lieux sombres " dans ma pal.Merci de tout coeur pour ta LC car c'est grâce à toi que j'ai voulu le lire!

      Supprimer
  3. Tu résumes très bien mon ressenti !
    Quand je l'ai lu j'ai adoré la manière dont sont façonnés les personnages et quelle fin ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Un roman à part et quelle plume! Merci à toi.

      Supprimer
  4. Et bien, moi je n'ai pas réussi à passer le cap des 250 pages. Autant je ne l'ai que très peu regretté sur le coup, j'en viens à penser maintenant qu'il aurait peut-être fallu m'accrocher... Tant pis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends. Le début est assez lent. Pourquoi pas , lors d'une occasion...

      Supprimer
  5. Ils sont absolument barjot !!! les amants diaboliques. Je trouve qu'Amy est une vraie psychopathe. Bizzz. Va falloir que l'on trouve un petit truc j'ai envie de faire un peu de photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis le temps que l'on en parle...des photos! hihihi...
      Oui, Barjots, la folie, même...c'est dingue!.

      Supprimer
  6. J'ai trouvé ce livre incroyablement machiavélique, j'ai adoré :)

    RépondreSupprimer