samedi 19 décembre 2015

"Swap de Noël"2016

Le swap de Noël organisé par Ptitephoebe devait comporter ceci:
- 1 ou 2 livres de tous types
- 1 marque-page
- 1 déco de noel
- 1 gourmandise
- 1  fait-main
- 1 surprise

Ma binôme de choc est Magiciennedoz.
Voici comment elle m'a gâté... trop gâté!






 Et voilà!
Que de belles attentions qui m'ont coupé le souffle.
Une carte adorable, des gourmandises à foison et faites avec tout son coeur. Les biscuits sont délicieux. Des romans que je voulais dont une pépite concernant la lecture à la plage.
Et la cerise sur le gâteau, une pochette à mon nom faite main avec ma couleur préférée! c'est magique et j'ai le coeur en émoi. 








 Des biscuits faits maison et des gourmandises à la guimauve, mes préférées... Ah, c'est" trop de trop". 
Un Noël magique, c'est ça avec Magiciennedoz!

"Quatre auteurs à la plage" Nouvelles de Seine-Maritime. Avec Michel Bussi, Carole Duplessy-Rousée,Benoît Duteurtre et Philippe Huet... Je suis touchée par cette belle surprise, vraiment.
"Sur ma peau", je l'ai cherché tout l'été et voilà, il est là ! Les trois autres me ravissent.
Mes MPs sont géniaux, j'adore.

Et voilou...
Comme vous l'avez vu, j'ai été gâtée.
Je remercie de tout mon coeur et le plus sincèrement possible, ma binôme MAGICENNEDOZ qui a su trouver ce qu'il fallait pour rendre mon Noël 2016 plein de joies, d'étoiles dans les yeux et de bonheur.
Je te remercie de tout coeur pour le temps pris à me faire plaisir.
Je suis vraiment touchée et des pensées iront toujours vers toi quand j'utiliserai mes pochettes, les MP...

Je te souhaite un joyeux Noël à toi et à ta famille .
Merci Ptitephoebe pour cette chouette organisation.

Joyeux Noël à tous.





 




vendredi 27 novembre 2015

Challenge Livra'deux pour Pal'addict 15ème Edition

En binôme, chacun choisit dans la PAL de l'autre, trois livres :
* Qu'il a lu et aimerait faire découvrir à son partenaire
* Dont il aimerait avoir l'avis d'un ami
* Des titres qui vous interpellent pour leur résumé...
Sur ces trois livres, vous en choisissez un et dans un délai imparti, vous devez le lire et en faire un avis.

Cette session se déroulera sur Novembre, Décembre 2015 et Janvier 2016.
Pour cette session ma binôme est Sharon.
Elle a choisi pour moi:
- Debout les morts de Fred Vargas - parce qu'elle avait adoré ce livre.
- La quête d'Ewillan, tome 1 de Pierre Bottero - parce qu'elle aime beaucoup cet auteur, parti trop tôt.
- Un calice de sang de Peter Tremayne, un auteur que l'on lui a souvent recommandé, et qu'elle n'a jamais lu.

J'ai choisi: "Debout les morts"

J'ai choisi pour Sharon:
-un automne à Rivers Falls ; de Alexis Aubenque.
-L'atelier des miracles; Valérie Tong Cuong.
-Si je reste; Gayle Forman.

Elle a choisi: "un automne à Rivers Falls"

"Un matin, la cantatrice Sophia Siméonidis découvre, dans son jardin, un arbre qu'elle ne connaît pas. Un hêtre. Qui l'a planté là ? Pourquoi ? Pierre, son mari, n'en a que faire. Mais la cantatrice, elle, s'inquiète, en perd le sommeil, finit par demander à ses voisins, trois jeunes types un peu déjantés, de creuser sous l'arbre, pour voir si... Quelques semaines plus tard, Sophia disparaît tandis qu'on découvre un cadavre calciné. Est-ce le sien ? La police enquête. Les voisins aussi. Sophia, ils l'aimaient bien. L'étrange apparition du hêtre n'en devient que plus énigmatique."

Ce tome fait partie de la saga des Evangélistes.
C'est le premier opus d'une trilogie "un peu plus loin sur la droite " et "sans feu ni lieu".
La plume de Fred Vargas est agréable à lire mais je n'ai pas tellement accroché car j'ai trouvé que ça trainait et je me suis perdue... Mais Mathias,Marc et Lucien m'ont vraiment plu. Ils sont bien différents ces compères de l'Histoire. L'un est spécialiste de la Préhistoire, l'autre du Moyen-Age et le dernier de la guerre 14-18. Ils sont vraiment curieux, généreux et bourrus à la fois... Des bons personnages. 
Je vais découvrir un autre opus avec Adamsberg dont j'entends beaucoup parler.
Je suis contente de l'avoir lu , sans plus.


Merci à Sharon pour son choix.




 



jeudi 12 novembre 2015

"Les Naufragés de la cité d'or ou le troisième voyage tome 2" Jean-Sébastien Blanck. Alzabane éditions.


"Ancien marin de Christophe Colomb,considéré comme déserteur, Alonso Escobar s'est réfugié au Pérou, au coeur de l'empire inca. Après treize années de paix, un fléau s'y répand brutalement : le conquistador espagnol Pizarro et sa horde de guerriers assoiffés de richesses. Traqué par les" barbares venus de la mer", Alonso rejoint une cité souterraine où repose le plus fantastique des trésors : l'astre d'or

Comme le tome 1,ce tome 2 propose un fond historique particulièrement documenté: celui de l'invasion du Pérou par Francisco Pizarro en 1532. Il s'inspire des témoignages indiens mais aussi des récits de voyages des plus célèbres explorateurs du XVIe. Cette  aventure haletante nous fait aussi découvrir les légendes incas et une mythique cité souterraine: Akahim. "


Le lecteur de 10 ans peut le lire seul ou en lecture aidée à partir de 8 ans. 
Mon fils a beaucoup aimé ce premier tome et lui tarde de lire la suite. 
Une saga qui entraine son lecteur sur les traces d'Alonso, qui retrace son voyage dans un carnet à l'attention "des très puissants princes, roi et reine de Castille, gouverneurs des îles et de la mer, seigneurs de tout ce qui fait la beauté de notre empire"(Page 14,tome 1), pour qu'ils sachent ce qu'il s'est réellement passé depuis son arrivée avec Christophe Colomb en 1492 quand "la Santa Maria s'échoue devant l'Ile d'Hispaniola"(tome 1). 
Le récit est adressé sans cesse aux Majestés ; il est écrit de façon à être lu à haute voix. C'est ce qui fait sa force et son originalité.
 Au début de ce tome 2, l'auteur fait un bref résumé du tome 1, ce qui permet d'être moins perdu dans l'action du roman. 
Nous sommes au Pérou avec Alonso qui a comme épouse Junia , une fille, Caona et un fils, Melchior. Depuis treize ans, ils sont heureux. Mais l'arrivée d'autres conquistadors vont achever ces années de bonheur pour une seule raison: L' OR.
Il va être confronté à F. Pizarro et ses soldats sanguinaires,Aux chefs Incas, il va retrouver son ami Rodrigo dont les chemins se sont séparés treize ans plus tôt, le cachot, les brimades, des découvertes extraordinaires et des légendes incas fabuleuses, vont ponctuer le récit. 
Cette histoire faite d'or , de légendes et de sang va être illustrée avec un grand talent par Rudy Lespinet. 

 Cependant je tiens à souligner que le vocabulaire employé est souvent recherché: Un lexique aurait pu aider les plus jeunes d'entre nous, à mon avis. Aussi, une carte géographique m'a un peu manqué car je me suis parfois perdue... Mais n'ayez crainte, la ferveur du récit m'a porté avec addiction jusqu'à la dernière ligne. Alonso  est attachant, je n'avais pas envie de le quitter. 
De plus, ce voyage au pays des Incas n'est pas cousu de fil blanc et les pratiques sanguinaires des soldats comme des incas (sacrifices) peut être parfois rudes... Mais bon, c'est l'Histoire.
Enfin, je suis ravie d'avoir découvert cet auteur que j'ai connu grâce à des salons du livre. C'est un très bon conteur et quelqu'un de très agréable. Merci à Monsieur Blanck. 
A très bientôt pour d'autres aventures. 
 Je remercie de tout coeur Alzabane éditions pour leur confiance et Masse Critique, une opération qui me passionne à chaque fois. 
Un Grand Merci.





vendredi 2 octobre 2015

"Les oubliés du dimanche" Valérie Perrin

"Justine, vingt et un ans, aime les personnes âgées comme d’autres les contes. Hélène, presque cinq fois son âge, a toujours rêvé d’apprendre à lire. Ces deux femmes se parlent, s’écoutent, se révèlent l’une à l’autre jusqu’au jour où un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite qui abrite leurs confidences et dévoile un terrible secret. Parce qu’on ne sait jamais rien de ceux que l’on connaît."


Il était nécessaire que je vous parle de mon coup de coeur pour ce roman.
Tout d'abord, la couverture me parle personnellement car j'adore la mer et cette photo me plait beaucoup.
Après, ce roman a pour personnage une aide-soignante alors là, il fallait que je le lise.
Je pense que c'est mon roman chouchou 2015.
Il y a plein de choses qui se passe dans ce roman trop court et bien ficelé.
Nous suivons Justine qui bichonne ses résidents aux "Hortensias"et son service fini va s'éclater au dancing.
Elle vit avec ses grands-parents et son cousin, Jules.
Il y a aussi Hélène qui se confie a Justine pour son petit-fils. Justine est chargé de consigner les souvenirs sur le cahier bleu. Quelle belle histoire. Attention, ce n'est quand même cousu de fil blanc tout le long, au contraire...
Il y a cette nouvelle relation avec ce garçon rencontré au "Paradis".
Et puis, un corbeau est recherché à la maison de retraite. La police fait son enquête.
Et d'autres interrogations que je vous laisse découvrir...   
Elle a la tête sur les épaules et m'a fait sourire plusieurs fois. Cependant, le lecteur ressent tous les sentiments en lisant ces lignes... C'est fabuleux. A la fin, je ne vous cache pas , j'ai serré ce livre dans mes bras, pour le remercier de m'avoir apporté tant d'émotions.
"Les oubliés du dimanche" devrait être remboursé pour notre santé! oui! Il fait un bien fou .
Vite, A lire d'urgence.



"Le silence des bombes" Jason Hewitt. Préludes

"Juillet 1940. La petite Lydia, 11 ans, traverse un village du Suffolk. Elle porte un masque à gaz. Les magasins sont fermés, les maisons vides, les fenêtres condamnées. Lydia coupe à travers champs et arrive bientôt devant une grande demeure. C'est là qu'elle a grandi. La fillette espère y retrouver sa famille, mais la maison est déserte. Plus tard, dans la nuit, un soldat portant un fusil et un uniforme anglais pénètre dans la maison. Avec un étrange accent, il lui explique qu'il ne lui fera pas de mal, mais qu'elle ne doit pas quitter les lieux et qu'elle doit obéir à certaines règles... Dit-il la vérité ? Que cherche-t-il ? Pourquoi lui semble-t-il aussi familier ? Et surtout, comment connaît-il le nom de Lydia ?

Aussi envoûtant que déchirant, un magnifique roman où le fracas de la guerre rencontre l'émotion des destins brisés. Entremêlant petite et grande histoire, Le Silence des bombes pose la question de la possibilité de la rédemption, et de ce qui nous fait garder, ou pas, notre part d'humanité.

"Un premier roman d'une maîtrise stupéfiante" The Guardian" (www.babelio.com)

Pourquoi j'ai voulu lire ce livre? Pour trois raisons.
Tout simplement parce que , dans un premier temps, la couverture est attrayante et invite le futur lecteur à s'aventurer dans cette histoire...
Ensuite, car le sujet est assez original et cette petite fille avec un soldat est peu commune: ma curiosité a été piquée et j'ai voulu savoir.
Enfin, pour les Éditions Préludes qui commence à faire leur place parmi les éditions. J'ai envie de leur faire confiance . Préludes semble pour moi un gage de qualité. Je viens d'un finir un qui m'a beaucoup intéressé.

L'histoire commence jeudi. "Elle fut la seule à descendre du train. Quand le convoi repartit, l'abandonnant sur le quai désert, elle observa le cortège de wagons diminuer au loin; soulevée par le souffle, une volée de feuilles mortes les accompagna le long de la voie férrée. "page 11.
Voilà Lydia rentre chez elle, seule à 11 ans avec un masque à gaz sur le visage.
Vous n'avez pas envie de savoir pourquoi? Que va-t-elle devenir?
Moi, je n'ai pas pu résister et j'ai lu avec beaucoup de plaisir les mots de Jason Hewitt qui sont si doux parfois et dur à la fois, mais ça passe.
Par contre, le roman est construit avec le présent en trame principale , le passé tournant autour constamment pour que le lecteur puisse comprendre pourquoi Lydia et Heiden , le soldat, en sont là .
Je ne souhaite pas vous en dire plus sur l'histoire pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte.
Cependant, je ne me suis pas ennuyée. Je me suis un peu perdue dans le parcours de Heiden, je suis honnête, mais l'auteur rattrape toujours son lecteur quelques pages plus loin pour le remettre sur la trame de l'histoire! Merci à Lui!
Lydia et Heiden sont attachants à leur manière mais ce n'est le but.Ma détermination fut de chercher à comprendre comment on peut vivre ce climat de guerre, du côté allemand, anglais ou français. Ce qu'on est capable de faire, de devenir dans ce climat particulier. Comment on peut supporter, l'insupportable?!
C'est ce que j'ai ressenti à la lecture de ce roman.
Et de l'action, il y en a ! Heiden n'est vraiment pas inactif dans ses fonctions, je vous assure.
Le tout raconté avec un style fluide et agréable. L'auteur a un certain talent pour emmener son lecteur avec la magie des mots qui murmure joliment . Merci à lui.  
Bref, si vous croisez ce roman, si une vison particulière de la guerre ne vous effraye pas, que vous ayez envie de comprendre ce que peut ressentir une enfant pendant cette période, n'hésitez pas, faites vous votre propre opinion.
Je remercie de tout cœur Préludes et Babelio dans le cadre Masse Critique pour cette lecture enrichissante.
Voici la page Babelio du roman pour d'autres avis 
 

mercredi 26 août 2015

Challenge Livra'deux pour Pal'addict 14ème Edition



En binôme, chacun choisit dans la PAL de l'autre, trois livres :
* Qu'il a lu et aimerait faire découvrir à son partenaire
* Dont il aimerait avoir l'avis d'un ami
* Des titres qui vous interpellent pour leur résumé...
Sur ces trois livres, vous en choisissez un et dans un délai imparti, vous devez le lire et en faire un avis.

Cette session se déroulera sur Août, Septembre et Octobre 2015

J'ai eu l'honneur que Samlor accepte de faire ce challenge avec moi:
J'ai choisi pour elle:

-LE LIVRE SANS NOM. Bourbon Kid tome 1, Anonyme.
Un tome qui m'a fait lire les suivants... 
-COEUR D'ENCRE. Cornelia Funke,un univers fantastique qui m'a bien plu...
-LES ETRANGES TALENTS DE FLAVIA DE LUCE. Alan Bradley, parce que j'ai passé un bon moment et je lui souhaite la même chose!


Samlor a choisi "Les étranges talents de Flavia de Luce"
Voici son billet

Samlor a choisi pour moi:
- La Librairie des Ombres de Mikkel Birkegaard
- La Quête d'Ewilan T1 de Pierre Bottero
- Les Piliers de la Terre de Ken Follett

J'ai choisi:
Bon challenge à tous.

  "Nichée au coeur de Copenhague se trouve une vieille librairie au nom italien: Libri di Luca.
Son propriétaire, Luca Campelli, vient de mourir de manière très abrupte et pour le moins... étrange. C'est Jon, son fils, avec qui il a rompu tout contact depuis 20 ans, qui hérite du magasin. Entraîné malgré lui dans l'histoire familiale, Jon découvre bientôt que cette librairie renferme un secret fabuleux. Son père était en fait à la tête d'une société de "lettore", des personnes dotées d'un pouvoir exceptionnel leur permettant d'influencer la lecture des autres, de créer des mondes merveilleux, de donner naissance à des histoires extraordinaires... mais aussi de manipuler jusqu'au meurtre. Plus Jon avance dans ses recherches, plus il se persuade que la mort de son père n'a rien de naturel. Dissimule-t-elle une lutte de pouvoirs au sein de cette société secrète? Y a-t-il un traître parmi ses membres? Quelqu'un cherche-t-il à s'emparer de leur don incroyable? Afin de rassembler les morceaux épars de son passé et retrouver les assassins de son père, Jon se lance dans une quête acharnée qui va se révéler risquée...
Et si Luca l'avait volontairement écarté de cette société aussi mystérieuse qu'inquiétante, où les livres ont le pouvoir de changer le cours de la vie ?" (www.babelio.fr)

Voici mon avis.
Je suis contente de l'avoir lu et d'avoir enfin un avis sur ce titre.
J'ai bien accroché en général :la première partie est pleine de rebondissements, de morts, d’énigmes...La seconde partie est plus "exotique"!
J'ai eu du mal par contre à comprendre la fonction des émetteurs/ récepteurs. Pas de panique, j'ai compris sur la fin. OUF!!
La librairie Libri di Luca m'a rappelé "L'ombre du vent" de Carlos Ruiz Zafon et j'ai bien apprécié ces moments pas très catholiques, cependant...Il se passe plein de choses dans cette librairie.
Et sur la fin, j'ai pensé à Dan Brown avec de l'action, des confréries, des rituels, des codex... Vous voyez?
Alors , je vous conseille de suivre Jon Campelli et Katherina à la recherche de vérités...

Merci Samlor pour ton choix.
J’intègre cette lecture dans ces challenges:

dimanche 16 août 2015

"Le livre des choses perdues" . John Connolly

"La Seconde Guerre mondiale gronde. Oppressé par l'atmosphère familiale, le jeune David se réfugie dans les livres. Une nuit, il pénètre dans un univers parallèle peuplé de créatures inquiétantes, hybrides de ses lectures et de ses terreurs. Égoïstes, violentes, elles s'entredéchirent pour la mainmise du royaume. Poursuivi par un mystérieux être malfaisant, David se trouve plongé au coeur d'une terrible lutte de pouvoirs."

Ce livre m'intriguait beaucoup car je voyais qu'il était lu souvent par d'autres lecteurs... Pourquoi, donc? 
Le challenge Fantasy de Licorne m'a donné l'occasion de le découvrir enfin...Ce livre bizarre!
Qu'il est attachant ce petit David qui vient de perdre sa maman...
Le pauvre,va vite être déraciné avec une belle-mère , un petit frère et une nouvelle maison dont il prend la chambre d'un oncle disparu jeune...Pas d'école, la guerre est dans l'air avec les allemands, David veut s'échapper de son quotidien qu'il vit mal (sa belle-mère qu'il ne supporte pas, le deuil de sa mère qui le pèse et ce frère qu'il ne veut pas), en souhaitant savoir ce qui est arrivé ce garçon dont la chambre est restée intacte.
OUPS.... Je m'arrête là, mes doigts voulait continuer l'histoire mais chut, vous le lirai ce "Livre des choses perdues", car il vaut le détour...
Pourquoi ce titre? ah ah ah..!!!!
C'est un roman qui peut se lire à tous les âges .
C'est une quête qui emmène le lecteur dans un tourbillon d'actions qui m'a beaucoup plu car par David, moi aussi , j'ai pu sortir de mon quotidien. Cette quête est aussi porteuse de réflexions, c'est très bien conçu.
Je vous souhaite la même expérience que moi : Passer un moment aux côtés de David pour quelques temps. 
L'auteur a un don pour nous rappeler des contes sans en faire trop, avec beaucoup de facilité dans le style d'écriture. J'ai été agréablement surprise.
Plusieurs prix honorent ce roman et c'est mérité, c'est sûr. 
Merci Licorne pour ce challenge , merci pour tes conseils. 



jeudi 25 juin 2015

"Vers l'Ouest" Xavier Jaillard

"De nos jours, David Berg, comédien parisien, hérite de son vieil oncle Djydek une maison dans les Orcades, en Ecosse. Fraîchement débarqué sur l'île, il tombe amoureux du lieu, entre autres... Mais l'insolite comportement des autochtones cache un mystère... Pourquoi Djydek a-t-il quitté son Brésil pour venir mourir ici?

Quelque part au milieu des brumes de Scapa Flow, cette histoire renvoie a une autre histoire, enfouie, oubliée, une histoire qui a commencé à Varsovie..."
Un roman qui m'attiré par sa magnifique couverture mais ça ne suffit pas , bien sûr... 
Le synopsis m'a convaincu: je veux le lire! 
J'aime lire des romans remplis de secrets et Xavier Jaillard m'a gâté. 
Au début, je vous avoue que le style très littéraire m'a un peu déstabilisé. 
Cependant, après quelques pages ma lecture devenait très agréable . Le découpage des chapitres est aussi assez intéressant. 
 Le lecteur lit en parallèle deux histoires : celle de David Berg qui part en Ecosse après le décès de son oncle, le seul membre de sa famille, et un jeune homme juif pendant la seconde guerre mondiale. 
Que relie ces deux destins? 
Une lecture , le coeur serré et l'envie de tourner les pages , qui m'a enthousiasmé par l'emploi d'un vocabulaire soutenu , un peu d'humour , des sentiments humains très palpables et une façon d'amener des secrets qui m'a beaucoup plu. 
Un passage  m'a fait fondre...Page 159 :"La mer scintille à m'en brûler les yeux,les embruns cinglent ma peau,les vents la sèchent,n'y laissant que du sel,l'air du large m'étouffe d'oxygène...C'est le printemps des Orcades."
Je vous laisse découvrir un excellent roman qui vous fera passer un bon moment et vous marquera, c'est sûr. 
Je remercie de tout coeur Les éditions Scrineo et Babelio pour son opération Masse Critique qui permet de lire de belles pages. MERCI. 






vendredi 12 juin 2015

"La Vérité sur l'Affaire Harry Québert" Joël Dicker

"À New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois. Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. 
Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?" (Synopsis Livraddict.com)
Bon, il m'a fallu une belle opportunité pour enfin trouver le moment d'ouvrir ce pavé de 855 pages et le refermer heureuse d'avoir passé un réel bon moment de lecture. 
Vous savez que j'aime beaucoup,l'écriture de Michel Bussi et je me suis dit: ce Monsieur Dicker doit valoir aussi le détour par les nombreux avis que j'ai glané à droite et à gauche... 
La magie a opéré et je n'ai pas pu le lâcher. J'essayais sans cesse de repérer les failles des personnages, explorant le moindre détail de l'intrigue... (ça, c'est Michel Bussi qui me l'a appris à force de le lire!!)
Je vous avoue que mon idée de coupable était la bonne mais le reste autour , je n'ai pas vu venir. 
C'est en assez peu de temps ,finalement ,que j'ai pu venir à bout de ce pavé grâce à son écriture fluide et très addictive. Je suis bien contente d'avoir enfin su pourquoi il a reçu "le prix Goncourt des Lycéens", le "Grand Prix de L'Académie Française" et le "Prix la Vocation Bleustein-Blanchet" en 2012. 
Nous faisons pas mal d'aller-retour passé/présent mais c'est bien géré par l'auteur, je me suis rarement perdue. L'ambiance d'Aurora en 1975, m'a beaucoup plu. J'ai aimé suivre cette jeune fille , Nola et me demander ce qu'elle pouvait avoir de différent par rapport aux autres car elle parait plus adulte et en même temps il y a un petit quelque chose d'intriguant. 
Le travail de l'écrivain(l'inspiration, la page blanche, la pression de l'Editeur...) est assez présent,parfois un peu lourd ,mais l'intrigue autour de Nola ,Harry,Le Clark's,Marcus ... prennent le relais et rendent le contenu plus fluide et digeste!!
Qu'ajouter que vous conseiller de le lire. 
En lecture commune avec le Club de Lecture de VL "prénoms",Tic Tac Books . 




jeudi 28 mai 2015

"Mourir sur Seine" Michel Bussi

"Un meurtre... Huit millions de témoins.
Sixième jour de d'Armada 2008. Un marin est retrouvé poignardé au beau milieu des quais de Rouen !
Quel tueur invisible a pu commettre ce crime impossible ?
Quel étrange pacte semble lier des matelots du monde entier ?
De quels trésors enfouis dans les méandres de la Seine sont-ils à la recherche ?
Quel scandale dissimulent les autorités ?
Une implacable machination... qui prend en otage huit millions de touristes.
Une course effrénée contre la montre avant la parade de la Seine.
L'histoire de la navigation en Seine, stupéfiante et pourtant bien réelle, livre la clé de l'énigme. Les quais de Rouen, le pont Flaubert, le cimetière de Villequier, les rues médiévales de Rouen, le Marais Vernier... deviennent autant de scènes de cette enquête défiant l'imagination."

Prix du Comité régional du livre de Basse-Normandie (prix Reine Mathilde), 2008

Première édition en 2008 et sorti en poche en 2015 toujours aux éditions Des falaises. 
Cette fois-ci , Michel Bussi nous entraine à Rouen , où cette célèbre Armada se déroule. On y ressent surtout l'ambiance en coulisse, tôt le matin ou tard dans la nuit ....
J'y découvre les méandres de la Seine qui sont assez difficiles et des contes, des légendes qui me surprennent...
Le roman commence par un fait relatif à 1983 dans le marais Vernier et ensuite, nous arrivons sur les bords de Seine à Quillebeuf-sur-Seine, vingt-cinq ans plus tard en 2008 .Ce fait m'a intrigué pendant toute ma lecture, car  c'est le sixième roman que je lis de l'auteur et je sais que rien n'est mis là au hasard...
Un roman que j'ai encore dévoré. 
Un roman qui m'a encore surprise mais moins que "Nymphéas noirs" qui reste pour moi son meilleur. 
Je ne souhaite pas en dire de trop sur "Mourir sur Seine" pour vous laisser porter par l'écriture et le fil que déroule Michel Bussi pour résoudre ses interrogations. C'est toujours fait avec talent. 
Les personnages sont perturbants et l'auteur fait toujours réfléchir son lecteur : dois-je lui faire confiance ou pas? C'est prodigieux. 
Mes préférés sont le commissaire Paturel et Maline Abruzze. 
Je vous souhaite de vous régaler avec ce roman qui en profite pour nous parler de l'histoire de cette région et nous fait visiter Rouen, ce qui est plaisant.  
Merci Monsieur Bussi. 
Je remercie Misitgris pour la lecture commune qu'elle a eu la bonne idée d'organiser. 
Une lecture faite aussi avec Cleophis,Julie 86,Leeloo, Licorne,Salhuna,Stefsav et Vepug.


dimanche 17 mai 2015

LDPA 13 Challenge Livra'deux pour pal'Addict (mai/juin/juillet 2015)

Le principe:
En binôme, chacun choisit dans la PAL de l'autre, trois livres :
* Qu'il a lu et aimerait faire découvrir à son partenaire
* Dont il aimerait avoir l'avis d'un ami
* Des titres qui vous interpellent pour leur résumé... 
Sur ces trois livres, vous en choisissez un et dans un délai imparti, vous devez le lire et en faire un avis.

Pour cette session , Faurelix sera ma binôme avec grand plaisir. 
Elle a choisi pour moi:
-"les lieux sombres " de Gillian Flynn, le film va sortir et aussi, elle a adoré ce roman. 
-"Replay"de Ken Grimwood parce que ce livre l'intrigue . Mon avis pourrait lui servir!  
-"Quand tu es parti "de Maggie O'Farrell, parce que c'est une superbe histoire d'amour, très triste mais très belle mais qu'elle a adoré. 

J'ai choisi pour Faurelix:
_ "13 à table", collectif Restos du Coeur. Pour le sortir de sa PAL . 
_ Le Complexe d'Eden Bellwether, Benjamin Wood.Un roman qui mérite le détour. 
_Le treizième conte, Diane Setterfield.C'est un roman rempli de secrets qui m'a emballé. 

Mon choix sera: 

Voici l'article de FAURELIX 

"Début des années 1980. Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l’innocence bafouée.

Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s’est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique.

Encouragée par une association d’un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C’est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu’une vérité inimaginable commence à émerger."Synopsis Babelio


C'est un roman qui trainait dans ma Pal depuis très longtemps.J'hésitais à le sortir car je craignais qu'il soit plus sombre que ça et en fait... non!
Je m'attendais à un huis clos et pas du tout. 
Comme dans "Les Apparences", l'intrigue se met en place et puis impossible de décrocher,jusqu'à la fin. 
Le roman est partagé entre les faits du 2 janvier 1985 et aujourd'hui. J'ai bien aimé cette dynamique qui rend le roman accrocheur.
Je n'ai pas trouvé les personnages attirants mais je pense que ce n'est pas une intrigue pour rendre les personnages sympas... A la rigueur, Lyle m'a fait sourire parfois! Et ,ce n'est pas grave. 
Cette façon de traiter le pourquoi , du comment , m'a beaucoup plu. 
Comme dans certains romans des Editions Sonatine, l'ambiance est poisseuse,sale et l'air est lourd quand on est en 1985...Ce n'est pas déplaisant. 
Maintenant j'ai très envie de voir le film "Dark Places" sorti le 8 avril 2015.





Merci Faurelix pour ton choix .  

jeudi 7 mai 2015

"Fenêtre sur crime" Linwood Barclay . J'ai Lu

"Illustrateur de 37 ans, Ray doit abandonner sa vie de célibataire et ses activités professionnelles pour retourner dans la maison familiale suite au décès accidentel de son père. Il y retrouve Thomas, son cadet, et du même coup toutes les difficultés qu'il pensait avoir laissées derrière lui. Thomas est en effet atteint de schizophrénie, il vit replié dans sa chambre et passe ses journées sur son ordinateur, devant un programme de cartes interactives baptisé Whirl360. Convaincu de l'imminence d'une attaque terroriste, Thomas s'est donné pour mission de mémoriser les plans des grandes villes de la planète. Mais aujourd'hui, Thomas est plus agité qu'à l'ordinaire. C'est en explorant virtuellement Manhattan qu'il pense avoir surpris une scène de meurtre..."

"Cette nuit-là" m'avait beaucoup plu , alors pas d'hésitation, je voulais absolument lire celui-ci , sorti chez Belfond en 2014.
Le temps a passé et voilà qu'il vient de sortir en poche chez J'ai Lu, voici la meilleure occasion de me pencher à la fenêtre ! 
Cette couverture est d'ailleurs assez évocatrice de mystères...
De suite , j'ai pris mes marques avec Thomas, ce schizophrène de 35 ans qui passe son temps devant son ordinateur à voyager grâce au site de localisation. Il est allé partout dans le monde et retient le moindre détail de ce qu'il voit pour éventuellement aider l'agence gouvernementale si une attaque devait se produire sur internet.
Mais voilà, Thomas vient de perdre son père qui s'occupait de lui. Ray, le grand frère, illustrateur prend le relais un peu dans l'urgence. Il vient habiter la maison de son père, la ville de son enfance et retrouve des personnes qu'il a connu.
Thomas refuse d'aller à l'enterrement de son père...
Un jour, Ray l'appelle pour déjeuner, Thomas navigue par Whirl 360 et voit une personne à une fenêtre lui semble bizarre...
Ce qui est intéressant  avec Thomas, c'est qu'il n'est pas complètement fermé sur lui-même, il sait ouvrir son coeur, s'exprimer, mais aussi garder des secrets...
Ray est touchant car il veut bien faire et il a tellement de détails à régler pour la succession de son père, la vie de son frère et son avenir professionnel. J'ai apprécié rencontrer ceux qui vont graviter autour des deux frères.
Ce qu'il faut savoir, et je l'ai remarqué dans "cette nuit là " et "les voisins d'à côté", c'est que l'auteur aime les digressions. Et moi aussi! Le lecteur va rentrer dans la vie des personnages ,sans même s'en rendre compte parfois, et c'est intéressant. J'aime ce talent chez Linwood Barclay. Pour moi, c'est un peu ce qui le distingue des autres écrivains de thrillers.
Dans ce roman, c'est Ray qui nous parle. J'aime bien son point de vue. Il se pose des questions, et se renseigne. Bien sûr, la fenêtre va nous interroger mais pas qu'elle... Ray va découvrir aussi certaines choses sur son père et Thomas.
Chut! Je ne veux pas trop en dire.
J'ai vraiment été emballée par ce roman. Je ne me suis pas ennuyée et les rebondissements sont abondants. La fin est à la hauteur de mes espérances.
Vraiment, je suis ravie de ma lecture que je vous conseille.

Je remercie beaucoup l'opération Masse Critique, source de belles découvertes littéraires et les Editions J'ai Lu pour leur confiance.









jeudi 30 avril 2015

Swap "Mini swap Wishlist numéro 7" Organisé par Nelcie.

Le mini swap wishlist, c'est quoi au juste ?
Il s'agit tout simplement d'un petit swap contenant :
- Un livre issu de la wishlist du swappé
- Un marque-page
- Un petit mot pour votre swappé (sur le livre, une carte, une feuille... sur ce que vous voulez quoi !)

Et un petit plus, il fallait mettre quelque chose de rond!

On reçoit une enveloppe et on envoie une enveloppe, un système plaisant et peu contraignant. 
Et ....  





Voilà ce que je viens de recevoir: de LA JOIE par La Poste! 
Un rayon de soleil par ce temps pluvieux. 
"La scène des souvenirs" est un roman que j'ai hâte de lire. J'aime beaucoup Kate Morton et je pense le dévorer cet été. 
Un superbe MP magnétique. J'adore 
Même l'objet du challenge,le ROND bleu comme j'aime. Magnifique. J'adore le graphisme. 
Et Une carte qui me va droit au coeur" Restons Zen " en rapport avec ma patience. C'est vrai .

Et tout ce bonheur grâce à Violaine 281. 
Merci infiniment. Je suis ravie et comblée. 
Je remercie aussi énormément Nelcie  qui est une organisatrice en OR. Merci à toi aussi pour ta patience. 




mercredi 15 avril 2015

"L'ile des oubliés" Victoria Hislop

"Saga familiale bouleversante et plaidoyer vibrant contre l'exclusion,"l'ile des oubliés" a conquis le monde entier avec ses personnages inoubliables.Traduit dans vingt-cinq pays, vendu à plus de deux millions d'exemplaires, ce roman d'évasion plein d'émotion et de suspense nous emporte sur une île au large de la Crète, Spinalonga, l'île des lépreux.

Alexis, une jeune Anglaise, ignore tout de l'histoire de sa famille. Pour en savoir plus, elle part visiter le village natal de sa mère en Crète. Elle y fait une terrible découverte : juste en face du village se dresse Spinalonga, la colonie ou l'on envoyait les lépreux... et ou son arrière-grand-mère aurait péri.

Quels mystères effrayants recèle cette île des oubliés ? Pourquoi la mère d'Alexis a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la bouleversante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets..."

Sorti de ma bibliothèque grâce à une lecture commune, je ne regrette en rien mon voyage en Crète avec Alexis.
J'ai mis du temps à entrer dans l'histoire mais après cent pages, ce roman devenait indispensable pour moi. Comment en parler sans trop en dire, ce n'est pas facile! 
Les personnages , la famille d'Alexis et amis, sont des gens que j'ai trouvé remarquables et fort bien ancrés dans la vie de Plaka. 
La vie sur le continent (Plaka) et celle de Spinalonga est fabuleuse et dure. L'auteure décrit ces bouts de terres avec tant de talent, que le lecteur a envie, lui aussi de siroter une limonade chez Fotini...
Ce roman décrit une saga familiale mais aussi une partie de l'histoire avec la guerre 39-45 , la léproserie de Spinalonga ainsi que les caractéristiques de la lèpre et la vie de village avec ses us et coutumes. Rien de pathétique, au contraire.
C'est un roman qui m'a fort interpellé sur les sentiments, la séparation, les commérages,l'adaptation d'une vie nouvelle...C'est un roman fort, que je ne regrette pas d'avoir lu. 
Merci Milena 19 pour cette belle idée de lecture . 
Une lecture faite en compagnie de Milena 19,Sweet Maya, Elora, chroniques aléatoires, De-pages-en-pages,AnGee Ersatz, Melodie.


Spinalonga, l'ile des lépreux. (voyage-bons-plans.aufemin.com)

samedi 11 avril 2015

"Sang blanc" Noémi Krynen . Editions Taurnada

"Alors qu'une série de meurtres teinte de rouge la si belle campagne enneigée du Vercors, Édouard, dentiste, revient dans son village après la mort de ses parents. Il y retrouve Renaud, un vieil ami d'enfance, et se lie avec Anna, une jeune serveuse. Édouard pensait connaître ses parents, mais il n'est pas au bout de ses surprises... Ce séjour qui ne devait être qu'une simple formalité administrative va peu à peu glisser vers l'abîme du passé et bouleverser définitivement son avenir..."

Ce qui m'a poussé à vouloir lire ce livre est qu'il est édité par les Editions Taurnada.
J'ai lu "Palissade" de Franck Villemaud , et l'intrigue m'a paru si originale que j'ai eu envie d'une autre belle rencontre avec ces éditions.
Je n'ai pas été déçue. 
Déjà,je trouve que la qualité du papier est très agréable en main.Ensuite, cette couverture est assez criante et donne envie de savoir pourquoi  autant de sang sur cette neige...Enfin, il est court. 
Pour toutes ces raisons, je l'ai lu presque d'une traite avec Mistigris. C'était très enrichissant de se transmettre des impressions en court de lecture. 
On ouvre le livre et le lecteur commence sa lecture avec "ce soir-là...", la police d'écriture est en italique, ce qui présage un fait dans l'intrigue...
Puis, c'est "Dimanche",et c'est Edouard qui nous parle. Il vient de perdre ses parents et doit retourner dans son village natal pour les formalités. 
Je ne souhaite pas vous en dire beaucoup plus car il faut le lire pour découvrir ce que va connaître Edouard depuis le jour où il a mis un pied à Rencurel.
Pour vous faire une idée: 
"Quand je respire l'air de Rencurel, j'ai la sensation d'avaler du plomb". (pense Edouard,page 36)
Ses amis d'enfance qui resurgissent de façon peu orthodoxe? Cette Anna , qui est bien entreprenante, va-t-elle réussir à l'aider? 
Vraiment, ce thriller m'a happé . Le style d'écriture est agréable et fluide.
Ne vous méprenez , pour ceux qui aiment le sang, ne vous inquiétez pas, la neige devient souvent rouge dans cette région...Et l'auteure évoque ces scènes avec beaucoup de talent, croyez-moi! 
Ce roman est très réussi car la fin m'a transporté. Ce genre d'épilogue, j'en redemande: j'adore être surprise! 
Encore une belle découverte TAURNADA qui représente bien "le tourbillon des mots". 
Je suis conquise et je ne souhaite qu'une chose, continuer à lire ses productions. 
Je les remercie très sincèrement pour cette excellente rencontre avec "Sang blanc" . 
Merci Mistigris pour ces échanges de lecture. 
Enfin, merci très chaleureusement aux Partenariats  Livraddict. Merci pour votre confiance. 



lundi 9 mars 2015

"Le gardien invisible" Dolores Redondo

"Au Pays basque, sur les berges du Baztan, le corps dénudé et meurtri d'une jeune fille est retrouvé, les poils d'un animal éparpillés sur elle. La légende raconte que dans la forêt vit le basajaun , une étrange créature mi-ours, mi-homme... L'inspectrice Amaia Salazar, rompue aux techniques d'investigation les plus modernes, revient dans cette vallée dont elle est originaire pour mener à bien l'enquête qui mêle superstitions ancestrales, meurtres en séries et blessures d'enfance."



"Le gardien invisible" m'a attiré pour deux raisons: Le Pays Basque,que j'aime beaucoup et le côté mythologique que je souhaitais découvrir.
J'en ai profité pour aller voir qui était Dolores Redondo: elle est très appréciée en Espagne avec sa" trilogie du Baztàn". Je suis d'autant plus intriguée...

Dolores Redondo à Elizondo en Navarre et chef-lieu de la vallée de Baztàn .(Babelio)

Ainhoa Elizasu , une très jeune fille ,est retrouvée morte au bord d'un étang dans la forêt. Seule une paire de chaussures près de la route la plus proche indique la présence du cadavre. 
Un mois avant,c'est Carla Huarte qui a subi le même sort avec "le même mode opératoire" et toutes les deux autour d'Elizondo. 
La police de Pampelune est appelée sur les les lieux du crime. L'inspectrice Amaia Salazar ,qui est originaire de cette petite ville, est désignée pour mener l'enquête , ce qui ne plait pas à certains inspecteurs masculins dont Fermìn Montes.
Les cadavres sont retrouvés dans la forêt et tout pense à croire qu'il s'agit du basajun ,une créature immense et poilue qui serait un gardien mais qui ne se rencontre pas souvent...ou d'ours qui se repeuplent dans la région...
Amaia fait appel aux différents services compétents et c'est très enrichissant car ils renseignent l'inspectrice sur  le comportement des animaux, des populations,des croyances(les sorcières,les belagiles, basujaun, tartalo et Mari ), dans cette vallée du Baztàn.
Parallèlement à l'enquête, le lecteur fait la connaissance d'Amaia dans sa vie professionnelle,privée avec son mari,James, son désir d'enfant et son enfance avec ses deux soeurs ,sa mère, son père et sa tante à Elizondo.
Amaia est issue d'une famille qui fabrique des gâteaux dans leur usine ,Mantecadas Salazar ,depuis six générations et elle est très réputée en Navarre. Flora , sa soeur ainée ,est actuellement à la tête de l'usine à Elizondo.Rosanna,la seconde soeur, et tante Engrasi ont fait leur vie également dans cette petite ville.
Ces trois vies vont se télescoper à Elizondo car Amaia ,qui vit à Pampelune ,revient avec son mari,qui a décidé de l'accompagner, pour les besoins de l'enquête.Des souvenirs douloureux vont faire surface, des confrontations nécessaires vont avoir lieu avec sa famille car le passé et l'enquête ont besoin de trouver des réponses...
Le style est fluide mais les éléments importants pour l'enquête sont si présents que j'ai pris mon temps , des notes pour ne pas rater quelque chose. J'ai beaucoup aimé suivre Le sous-inspecteur Jonan Etxaide qui seconde bien Amaia de part sa fonction. Après,je me suis un peu mélangée concernant les inspecteurs Zabalza,Iriarte et Fermìn Montes qui était plus distant.  Mais rien ne m'a fait flancher de cette addiction qu'est devenue l'intrigue au fil des pages. Je reste floue pour que vous appréciez mieux la lecture de ce roman.
Le second tome de la trilogie du Baztàn,"De chair et d'os", sort en France le 19 Mars 2015 (Mercure de France) . 
On parle peu du polar Ibérique... Nous sommes plus orientés vers les scandinaves, depuis plusieurs années ,et bien,à mon avis, Dolores Redondo mérite sa place parmi les reines du polar ... mais Ibérique Je vous la conseille vivement car j'ai été tellement emballée qu'Amaia a hanté mes nuits durant ma lecture. Je n'ai pas envie de la quitter mais vite la retrouver dans une autre enquête. 

Comment remercier FOLIO et LIVRADDICT pour cette excellente découverte? Sans vous, je serais passée à côté de cette histoire qui va me rester longtemps en tête. Merci de tout coeur. 





Couvertures de la trilogie du Baztàn en espagnol. (sartaguda.info)