lundi 21 avril 2014

"Rebecca"Daphné Du Maurier


 "Dès les premières heures à Manderley, somptueuse demeure de l'ouest de l'Angleterre, le souvenir de celle qu'elle a remplacée s'impose à la jeune femme que vient d'épouser Maxim de Winter. Rebecca, morte noyée, continue d'exercer sur tous une influence à la limite du morbide. La nouvelle madame de Winter, timide, effacée, inexpérimentée, se débat de son mieux contre l'angoisse qui l'envahit, mais la lutte contre le fantôme de Rebecca est par trop inégale. Daphné Du Maurier, dans "Rebecca", qui est sans doute le roman le plus caractéristique de son talent, fascine le lecteur et l'entraîne à la découverte d'inquiétantes réalités sans quitter le domaine familier de la vie quotidienne."( Decitre.fr)

Le roman commence par le souvenir de Manderley que Mme de Winter va nous raconter. 
On la sent encore sous le choc et nous dit "Car Manderley n'est plus à nous. Manderley n'est plus". 
La, je me pose plein de questions et la narratrice, dont nous ne connaissons pas le prénom, qui est Mme de Winter va nous narrer ce qui est arrivé...
Nous sommes à Monte-Carlo où la narratrice rencontre Maxim de Winter. Elle est  est descendue dans un hôtel avec Mrs Van Hopper avec qui est fait son apprentissage. 
Elles doivent partir pour New-York. Maxim lui propose le mariage pour l'empêcher de partir et elle accepte d'épouser cet homme, plus âgé, mais qu'elle aime.
Arrivés à Manderley(à quelques heures de Londres) , elle devra faire face aux domestiques dont Mrs Danvers qui semble froide et austère.
La jeune narratrice est naïve et manque de confiance en elle, cependant elle aime Maxim. 
L'esprit de Rebecca est partout entretenue pour cette chère Mrs Danvers. 
Une galerie de personnage entoure le couple et le domaine. 
Il n'y a pas de moment de répit. 
Les paysages sont bien décrits, jusqu'à entendre les mouettes qui "miaulent" et le ressac des vagues. 
Ce roman m'a envouté et je n'ai pu le lâcher avant la fin. Je l'ai dévoré. 
Il m'a tenu jusqu'à la dernière ligne. 
J'ai fermé mon livre sous le choc et étourdit!
Toutes les émotions sont passées par moi durant ma lecture. 
C'est le pouvoir d'un grand roman, non?!
J'ai aussi cherché à voir quelques images du célèbre film d'Alfred Hitchcock (1940), qui est fidèle au roman ,qui a enrichi ma lecture .

Grâce à qui? Sweet Maya avec qui je l'ai lu.
Merci à toi pour m'avoir aidé à le sortir de ma Pal. 
Je l'intègre aussi dans ce challenge où le thème est le secret.




  



                           

7 commentaires:

  1. il à l'air super!!! j'ai hâte de le voir en film. bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une roman à découvrir absolument . Bisous

      Supprimer
  2. Et bien, on dirait que c'est un coup de cœur pour toutes les deux!^^ Je suis ravie d'avoir pu faire cette belle découverte avec toi! Bisous ma Stellade!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour m'avoir aidé à sortir cet excellent roman de ma Pal. Une belle découverte. Merci Sweet. Bisous

      Supprimer
  3. J'avais adoré ce roman ! lu il y a longtemps, l'ambiance anglaise mystérieuse est très bien rendue ! Je dirai même qu'il a un petit côté " 13 conte".... par certains aspects !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouiii, tu as raison Licorne et tu connais mon affection pour les secrets, depuis...
      J'ai été comblée.

      Supprimer
  4. Si anglais !!! Je me le mets au chaud pour cet automne , dès que les températures redescendront cette lecture sera parfaite !! Merci d'avoir participé ma stellade ;-)

    RépondreSupprimer